La colibacillose aviaire

Les Escherichia coli aviaires, bien que considérés par beaucoup comme pathogènes secondaires, représentent à l’heure actuelle l’une des plus importantes cause de pertes économiques dans le secteur avicole et constitue aussi l’un des motifs de saisie les plus fréquents à l’abattoir. La colibacillose, dont la voie d’entrée principale est le tractus respiratoire, engendre des lésions Lire plus …